Le renne

La toundra s’étend à perte de vue. Magnifique paysage coloré par la mousse, les lichens, les bruyères installées entre les rochers. Au loin, un troupeau progresse avec allégresse. Des rennes. Ils profitent de cette vaste étendue, véritable corne d’abondance pour ces affamés en cette heure matinale. Leurs silhouettes terminées de bois est un régal pour les yeux. Le renne est un animal curieux et merveilleux à la fois.

Les nomades du Grand Nord

Le renne domestique est un animal très proche du renne forestier à la différence que le renne domestique est élevé par les hommes. Il est utilisé comme animal de trait ou de bat (pour porter de lourdes charges), entre autres par les Samis, peuple autochtone vivant au nord de l'Europe. 

Le renne est un animal résistant, capable de survivre à de grands froids, jusqu’à – 40 degrés ou dans des zones pauvres en nourriture. Son poil a la particularité d’être creux, ce qui le protège du froid et lui permet de nager aisément.

Friand de mousse et de lichen, il se sert de ses sabots comme d’une pelle pour les déterrer. Il est capable de percevoir la lumière ultraviolette (qui est invisible pour l’homme). Cette capacité lui permet de mieux distinguer la nourriture ainsi que ses prédateurs, dans les paysages enneigés où il vit principalement.

Chez le renne, le mâle et la femelle portent des bois. Le mâle les utilise pour affronter ses concurrents lors de la saison des amours. 

L'ami du peuple Sami

Vie sociale

Le renne est un animal grégaire, c’est-à-dire qu’il vit en troupeau. Il migre en hiver et se déplace vers des contrées plus au sud. Regroupé en troupeau beaucoup plus conséquent, il peut parfois parcourir 5.000 km pour atteindre sa zone d’hivernage. Les femelles âgées guident le troupeau car elles connaissent les routes traditionnelles de migration. Il arrive qu’elles soient tuées par des chasseurs ou des prédateurs. Alors le troupeau se désorganise et sa survie est compromise.

Le saviez-vous ?

Le renne se nourrit de plantes, d’écorces d’arbres, de champignons, de mousse… mais il a une nette préférence pour les lichens, qui sont très riches en éléments nutritifs.

Mâle et femelle portent des bois. Le mâle les perd en hiver alors que ceux de la femelle tombent au printemps. Les rennes du Père Noël sont donc toutes des femelles !

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le loup, le lynx, l'ours brun, le glouton et le bison

  • Gros plan sur la tête d'un loup gris d'europe