Le hibou grand-duc

Entre les branches, deux yeux orange. Perché sur le plus grand chêne de la forêt, le roi de la nuit se confond parmi les troncs. Immobile, son regard perçant se perd dans l’horizon. Doucement, la brise vient bercer ses aigrettes, jolies plumettes sur le haut de sa tête. Une mésange qui sautille sur des brindilles attire son attention. La belle remue le sol. Intrigué, il se penche pour observer la scène et soudain le tableau figé prend vie. Son mouvement a trahi sa présence. Voir un hibou grand-duc n’est pas banal, c’est une chance !

Le colosse des rapaces nocturnes

Le hibou grand-duc est le plus grand rapace nocturne d’Europe. Il chasse principalement au début de la nuit et à l’aube. Super prédateur, il se nourrit de tout ce qui bouge et peut manger toutes les proies qu’il arrive à maîtriser : souris, lièvres, renards, oiseaux… 

En Europe, il a longtemps été utilisé pour lutter contre les oiseaux considérés comme « nuisibles » : corbeaux, pies, corneilles… Mais il a aussi été persécuté dans le cadre de superstitions et cloué sur les portes des granges pour conjurer le mauvais sort. L’espèce avait disparu de nos contrées dans la première moitié du 20ème siècle. Mais un vaste programme de réintroduction débuté en Allemagne en 1960 a permis de le voir à nouveau en Wallonie à partir de 1982. Aujourd’hui, environ une centaine de couples sauvages nichent en Wallonie, dont un dans le Parc Animalier du Domaine !

Puissant prédateur

Vie sociale

Le hibou grand-duc vit en couple, uni pour la vie. Au début du printemps, il construit un nid dans lequel la femelle pond 2 à 4 œufs. Elle les couve seule durant 31 à 36 jours. Territorial, même si certains territoires peuvent se chevaucher partiellement, il revient chaque année au même endroit pour nicher si l’environnement est toujours propice pour lui.

Le saviez-vous ?

La femelle du hibou est le hibou (femelle) et non la chouette. Il s’agit de 2 espèces différentes !

Le hibou porte des aigrettes sur la tête, d’une longueur d’environ 8 cm. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas des oreilles mais des petites plumes !

Les grands-ducs vivent souvent dans des falaises, à proximité d’un point d’eau.

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le bison, le loup, l'ours brun, le lynx et le glouton

  • Gros plan sur la tête d'un loup gris d'europe