Le daim

Le parfum frais de l’air embaume la surface de la terre. Dans la forêt, des ombres se dessinent aux premières lueurs du jour. Derrière un buisson bien touffu, deux petits yeux brillent et observent le réveil de la nature. Le faon a faim, il attend sa maman. Une daine apparaît enfin. Telle une danseuse, au pas léger et élégant, la belle avance discrètement. Sa silhouette tantôt sombre, tantôt lumineuse, se perd parmi les chênes et les peupliers. Puis elle disparaît brusquement dans les fourrés.  

Cervidé au pelage moucheté

Le daim est un cervidé originaire d’Asie mineure. Il a été importé en Europe pour la chasse mais aussi pour orner et peupler des parcs d’agrément. Il est très peu présent à l’état sauvage. De tout temps, il a été élevé et chassé par l’homme pour sa chair tendre et délicate.

Plus petit que le cerf et plus grand que le chevreuil, le daim possède également des bois qui tombent en avril/mai et repoussent chaque année. Ils sont plats et palmés.

Il a une très grande faculté d’adaptation : il supporte autant le froid que la chaleur et peut vivre en Scandinavie comme dans le sud de l’Espagne. Mais il préfère les forêts de feuillus. Sédentaire, il vit près de son lieu de naissance et se déplace très peu au cours de sa vie. Sociable, il vit en hardes de même sexe. Les mâles forment de petites hardes de maximum 6 individus tandis que les femelles vivent en hardes plus conséquentes avec leurs faons. 

Élégant et sociable

Reproduction

Durant l’année, mâles et femelles ne se retrouvent que lors de la saison des amours qui débute en octobre. Pendant cette période, les daims vont s’affronter lors de combats afin de conquérir un territoire, appelé « arène ». Une fois son territoire acquis, le daim attend l’approche des femelles. Il brame pour les attirer. Les accouplements se succèdent. La daine est fécondable environ 16h par an. Malgré cette courte période, l’espèce se reproduit très bien. 90% des femelles ont un petit chaque année, après une gestation de 8 mois. Par contre, le premier hiver décime environ 25% des jeunes de l’année.

Le saviez-vous ?

Lorsqu’il sent une menace, le daim fait un saut très particulier que l’on appelle le « pronk ». Pour exécuter ce saut, ses 4 pattes sont comme montées sur ressorts et rebondissent en même temps sans que le daim semble avoir bougé. Si le danger se confirme, l’animal s’enfuit en courant. 

En grande majorité, les daims ont un pelage brun/roux tacheté de blanc mais il arrive parfois de rencontrer des daims au pelage tout noir ! Ces derniers survivent moins longtemps dans la nature car leur pelage noir ne leur permet pas de se camoufler aussi bien que les daims bruns. Ils sont donc des proies plus faciles à déceler par leurs prédateurs.

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le bison, le loup, l'ours brun, le lynx et le glouton

  • Gros plan sur la tête d'un loup gris d'europe