Le bouquetin

C’est un petit bout de terre où les fleurs sauvages dansent sous le vent. Un paysage ordinaire et extraordinaire où la nature parle librement. Devant la prairie se dresse une colline dénudée aux falaises abruptes. Sur ses flancs rocailleux, un bouquetin avance d’un pas assuré. Il passe entre les bruyères avec aisance et agilité se jouant de la pente escarpée. L’animal porte des cornes courbées ornées de stries telle une coiffe majestueuse, ajoutant charme et fantaisie à ce décor merveilleux.

Le funambule des précipices

Il existe 2 espèces de bouquetins qui peuplent encore une partie de l’Europe du Sud : l’une alpine, l’autre ibérique. Le bouquetin vit dans des endroits rocheux, très escarpés, difficilement accessibles pour ses prédateurs et pour l’homme. Il a longtemps été chassé par ce dernier et a failli disparaître au milieu du 19ème siècle. Heureusement, l’espèce a été protégée et se porte bien aujourd’hui.

Le mâle et la femelle ont des cornes. Celles du mâle sont très lourdes, se courbent en poussant au fil du temps et peuvent mesurer jusqu’à 1 mètre alors que celles de la femelle sont droites et ne font que maximum 20 cm. Elles sont décorées de stries, appelées « anneaux de parure » qui permettent de déterminer l’âge de l’animal.

Le bouquetin est très à l’aise dans les rochers et dans les pentes aux pires dénivellations grâce à ses sabots très adhérents. C’est un pro de l’escalade ! Il est extrêmement souple et agile et est capable d’exécuter des bonds prodigieux.

Le roi des cornes

Vie sociale

Le bouquetin est grégaire, il vit en groupe composé parfois d’une centaine d’individus. Son territoire s’étend sur environ 20 km² et est divisé en 3 zones qu’il occupe selon les saisons en fonction des ressources en nourriture. Il a des comportements ritualisés comme les simulacres de combats qui définissent sa position sociale au sein du groupe. 

Le saviez-vous ?

Le mâle s’appelle le bouc, la femelle l’étagne et le petit le cabri. 

Persécutée, l’espèce a failli s’éteindre au milieu du 19ème siècle mais a heureusement été protégée. Le Parc National du Grand Paradis, qui s’étend sur 2 régions d’Italie, le Val d’Aoste et le Piémont, a d’ailleurs été créé dans ce but. 

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le bison, le loup, l'ours brun, le lynx et le glouton

  • Gros plan sur la tête d'un loup gris d'europe