Le chamois

Depuis quelques jours, les rochers de la colline, gardienne de la verte vallée, ont de la compagnie. Les fleurs des giroflées ont éclos et parsèment ses flancs raides et arides d’un ocre lumineux et de gaieté. Sur ces sentiers vertigineux qu’il affectionne, le chamois erre aventureux. Il déambule tel un funambule au bord des précipices, saute, cabriole et explore avec délice ses recoins les plus mystérieux.

L'acrobate des falaises

Surnommé « chèvre des montagnes », le chamois possède des particularités physiques adaptées aux reliefs montagneux dans lesquels il vit. Sa morphologie, son cœur volumineux, la densité de ses globules rouges, lui permettant d’emmagasiner plus d’oxygène pendant l’effort, le rendent très résistant en altitude. Grâce à son pelage abondant, il peut supporter des températures très basses. Très agile, il escalade, grimpe et saute avec aisance.

Mâle et femelle possèdent des cornes terminées en crochet. Elles ne tombent jamais mais arrêtent de pousser en hiver. Leur hauteur détermine l’âge du chamois.

Il vit en hardes composées de femelles et de leurs jeunes. Si l’un d’eux sent une menace, il lance un sifflement pour alerter les autres.

Le chamois a été chassé abondamment par l’homme mais des réserves ont été créées afin de le protéger. Son milieu de vie est parfois perturbé par des activités humaines : remonte-pentes, téléphériques, agriculture…

Cabrioles de chamois

Reproduction

Les mâles sont polygames. Ils vivent seuls et ne rejoignent les femelles que pour le rut, qui a lieu entre novembre et décembre. Pendant cette période, les glandes situées derrière leurs cornes sécrètent une substance odorante. Ils en imprègnent les branches d’arbres et les sols afin d’attirer les femelles. De violents combats éclatent entre les mâles. Ils se pourchassent et cherchent à prendre de la hauteur afin de se jeter de tout leur poids sur leur adversaire. Le vainqueur est toujours le plus lourd. 

Entre mi-mai et mi-juin, la femelle met bas un chevreau, qu’elle élève seule. 

Le saviez-vous ?

Le chamois fait partie de la famille des bovidés même s’il ressemble davantage à la chèvre qu’à la vache !  

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le bison, le loup, l'ours brun, le lynx et le glouton

  • Gros plan sur la tête d'un loup gris d'europe