La cigogne noire

Dans la forêt touffue baignée d’une pâle lumière, chante une rivière. Des chênes centenaires s’étirent vers le ciel et chatouillent les rares nuages de passage. Au cœur de cette immensité bleu azur plane un échassier aux ailes de belle envergure. Une cigogne noire. L’oiseau est impressionnant, superbe. Lentement il descend et s’en va retrouver le nid qu’il s’est discrètement construit par ici…

La belle noire

La cigogne noire est moins connue que sa cousine la cigogne blanche. Elle est plus discrète et plus farouche. Alors que la cigogne blanche niche souvent au cœur des villes et sur les toits des maisons, la cigogne noire préfère la tranquillité des forêts, loin des hommes. Elle construit son nid dans les arbres, à plus d’une douzaine de mètres du sol et à proximité d’un cours d’eau, plan d’eau ou marais. En effet, elle se nourrit essentiellement de grenouilles, d’insectes et de poissons.     

Comme la cigogne blanche, la cigogne noire migre. Elle passe la moitié de l’année (de septembre à mars) dans des pays chauds. Elle profite des courants ascendants chauds pour planer et économiser de l’énergie. Ainsi, lors de sa migration, elle peut parcourir 200 à 300 km par jour !

Persécutée dans le passé, la cigogne noire avait disparu de nos contrées pour s’y réinstaller dans les années 70-80. Aujourd’hui, elle est présente en Wallonie, au sud du sillon sambro-mosan.

Discrète et farouche

Vie sociale

La cigogne noire est plutôt solitaire et vit parfois en groupe très restreint. Sa période de reproduction commence dès son retour de migration, d’avril à mai. La femelle pond en général 3 à 5 œufs. Ils sont couvés par les 2 partenaires pendant 38 à 42 jours. Lorsqu’ils naissent, les parents les nourrissent en régurgitant de la nourriture dans le nid. Les petits quittent le nid vers l’âge de 2 mois. Les plus faibles sont parfois tués par leurs parents lorsque les ressources alimentaires sont insuffisantes. La réduction de la taille des couvées augmente les chances de survie pour les autres petits. 

Le saviez-vous ?

En Belgique, on peut observer la migration des cigognes noires. Elles traversent notre ciel de fin août à fin septembre pour rejoindre des pays plus chauds : l’Afrique et l’Inde.

De nos jours, l'habitat de la cigogne noir est réduit à cause de la déforestation, l’agriculture intensive et la dégradation de la nature dans ses zones d’hivernage.

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le loup, le lynx, l'ours brun, le glouton et le bison