Le cheval de Przewalski

Le bleu grisé du ciel épouse le vert vif de la plaine. Le soleil taquin s’en va, s’en vient sous les nuages de passage et sa timide lumière se dépose sur les boutons d’or des pâturages. Dans ce vaste océan aux vagues d’herbes poussées par le vent, il galope fougueusement. Sa crinière flottant sauvagement, le cheval de Przewalski est rapide, puissant. Le voir courir dans les prés est un moment privilégié et procure un incroyable sentiment de liberté. 

Le dernier cheval sauvage de la planète

Originaire de Mongolie, le cheval de Przewalski est le dernier cheval sauvage. L’homme n’a jamais réussi à le dompter ni à le domestiquer. Il doit son nom à un officier de l’armée russe qui découvrit les derniers spécimens de cette race en Mongolie en 1879. L’espèce s’est éteinte à l’état sauvage et a survécu en captivité. Aujourd’hui, elle est progressivement réintroduite dans son milieu naturel.

Le cheval de Przewalski est un animal très résistant qui peut survivre à des conditions extrêmes, à des températures très chaudes ou très froides ou en se contentant de très peu de nourriture. Il est rapide et puissant, des qualités qui lui permettent d’échapper à ses prédateurs ou de les combattre. Ses coups de sabot sont redoutables !

Libre et sauvage

Vie sociale

Le cheval de Przewalski est un animal grégaire c’est-à-dire qu’il vit en troupeau. Le groupe est composé de juments, de leurs jeunes et mené par un étalon. Les jeunes mâles sont chassés du troupeau dans l’adolescence et forment des groupes pour survivre ensemble. Un cheval seul serait une proie facile pour les loups.

Après l’accouplement, la femelle met bas après une gestation de 11 mois. Il n’y a qu’un seul petit poulain par portée.

Le saviez-vous ?

Le cheval de Przewalski possède 2 chromosomes de plus que le cheval moderne.

Le cheval de Przewalski serait un animal préhistorique. De nombreux dessins datant de la préhistoire et retrouvés sur les parois de grottes semblent le représenter. 

section.option.background.data.alt

Découvrir les Big 5 européens

Le loup, le lynx, l'ours brun, le glouton et le bison